4
Je t’adjure devant Dieu et devant le Christ Jésus, qui doit juger les vivants et les morts, et par son apparition et son règne, prêche la parole, insiste à temps et à contre temps, reprends, menace, exhorte, avec une entière patience et toujours en instruisant. Car un temps viendra où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine ; mais ils se donneront une foule de docteurs, suivant leurs convoitises et avides de ce qui peut chatouiller leurs oreilles ; ils les fermeront à la vérité pour les ouvrir à des fables. Mais toi, sois circonspect en toutes choses, endure la souffrance, fais l’œuvre d’un prédicateur de l'Evangile, sois tout entier à ton ministère. Car, pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ est proche. J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi ; il ne me reste plus qu’à recevoir la couronne de justice, que me donnera en ce jour-là le Seigneur, le juste Juge, et non seulement à moi, mais à tous ceux qui auront aimé son avènement.
Tâche de me rejoindre au plus tôt ; car Démas, m’a quitté par amour pour le siècle présent, et il est parti pour Thessalonique ; 10  Crescent est allé en Galatie, Tite en Dalmatie. 11  Luc seul est avec moi. rends Marc et amène-le avec toi, car il m’est d’un grand secours pour le ministère. 12 J’ai envoyé Tychique à Ephèse. 13  En venant, apporte le manteau que j’ai laissé à Troas chez Carpus, ainsi que les livres, surtout les parchemins. 14  Alexandre, le fondeur, m’a fait bien du mal : le Seigneur lui rendra selon ses œuvres. 15 Toi aussi, tiens-toi en garde contre lui, car il a fait une forte opposition à notre prédication.
16  Personne ne m’a assisté dans ma première défense ; tous m’ont abandonné : que cela ne leur soit pas imputé ! 17 Cependant, le Seigneur m’a assisté et m’a fortifié afin que la parole fût pleinement annoncée par moi et entendue de toutes les nations ; et j’ai été délivré de la gueule du lion. 18 Le Seigneur me délivrera de toute œuvre mauvaise, et il me sauvera en me faisant entrer dans son royaume céleste. A lui soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen !
19  alue Prisca et Aquila, et la famille d’Onésiphore. 20 Eraste est resté à Corinthe, et j’ai laissé Trophime malade à Milet. 21 Hâte-toi de venir avant l’hiver. Eubule te salue, ainsi que Pudens, Linus, Claudia et tous les frères.
22 Que le Seigneur Jésus-Christ soit avec ton esprit ! Que la grâce soit avec vous ! Amen !