13
LA RUINE DE JÉRUSALEM ET LE SECOND AVÈNEMENT DU MESSIE
Discours eschatologique
(Mt 24,1-2; Lc 21,5-6)
Comme Jésus sortait du temple, un de ses disciples lui dit : « Maître, voyez quelles pierres et quelles constructions ! » Jésus lui répondit : « Tu vois ces grandes constructions ? Il n’y sera pas laissé pierre sur pierre qui ne soit renversée. »
les signes avant-coureurs
(Mt 24,3-8; Lc 21,7-8)
Lorsqu’il se fut assis sur la montagne des Oliviers, en face du temple, Pierre, Jacques, Jean et André l’interrogèrent en particulier : « Dites-nous quand cela* arrivera, et à quel signe on connaîtra que toutes ces choses seront près de s’accomplir ? » Jésus leur répondant, commença ce discours : « Prenez garde que nul ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : ’est moi le Christ ; et ils en séduiront un grand nombre. Quand vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres, ne vous troublez point ; car il faut que ces choses arrivent : mais ce ne sera pas encore la fin. On verra se soulever peuple contre peuple, royaume contre royaume ; il y aura des tremblements de terre en divers lieux ; il y aura des famines. Ce sera le commencement des douleurs.
Persécution des disciples
(Mt 10,16-22; 24,9-14; Lc 21,12-19)
Prenez garde à vous-mêmes. On vous traduira devant les tribunaux et les synagogues ; vous y serez battus ; vous ‘w lemma=" ,V-AAI” ’comparaîtrez devant les gouverneurs et les rois, à cause de moi, pour me rendre témoignage devant eux. 10 Il faut qu’auparavant l’Evangile soit prêché à toutes les nations. 11 Lors donc qu’on vous emmènera pour vous faire comparaître, ne pensez pas d’avance à ce que vous direz ; mais dites ce qui vous sera donné à l’heure même ; car ce n’est pas vous qui parlerez, mais l’Esprit-Saint. 12  Le frère livrera son frère à la mort, et le père son fils ; les enfants se dresseront contre leurs parents, et les mettront à mort. 13  Et vous serez en haine à tous à cause de mon nom. Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.
Destruction de Jérusalem
(Mt 24,15-22; Lc 21,20-24)
14  Lorsque vous verrez l’abomination de la désolation ‘w lemma=" ,V-AAI” ’établie elle ne doit pas être, — que celui qui lit, comprenne ! — alors que ceux qui seront en Judée s’enfuient dans les montagnes. 15 Que celui qui sera sur le toit ne descende pas dans sa maison, et n’y entre pas pour prendre quelque objet. 16  Et que celui qui sera allé dans son champ ne revienne pas pour prendre son manteau. 17 Mais malheur aux femmes qui seront enceintes, ou qui allaiteront en ces jours-là ! 18  riez pour que ces choses n’arrivent pas en hiver. 19  Car il y aura, en ces jours, des tribulations telles qu’il n’y en a pas eu depuis le commencement du monde, que Dieu a créé, jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. 20  Et si le Seigneur n’avait abrégé ces jours, nul homme ne serait sauvé ; mais il les a abrégés à cause des élus qu’il a choisis.
Faux messies
(Mt 24,23-25; Lc 17,23-24)
21  Si quelqu’un vous dit alors : Le Christ est ici, il est , ne le croyez point. 22  Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes, et ils feront des signes et des prodiges, jusqu’à séduire, s’il se pouvait, les élus mêmes. 23 Pour vous, prenez garde ! Voyez, je vous ai tout annoncé d’avance.
La venue du Fils de l’homme
(Mt 24,29-31)
24  Mais en ces jours-là, après cette tribulation, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, 25  les étoiles du ciel tomberont, et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées. 26  Alors on verra le Fils de l’homme venir dans les nuées avec une grande puissance et une grande gloire. 27  Et alors il enverra ses anges rassembler ses élus des quatre vents, de l’extrémité de la terre jusqu’à l’extrémité du ciel.
Le signe du figuier
(Mt 24,32-35; Lc 21,29-33)
28 Écoutez cette comparaison du figuier : Dès que ses rameaux sont tendres et qu’il pousse ses feuilles, vous savez que l’été est proche. 29 Ainsi, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le Fils de l’homme est proche, qu’il est à la porte. 30 Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera pas que tout cela n’arrive. 31 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas.
32  Pour ce qui est de ce jour et de cette heure, nul ne les connaît, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul.
Exhortation à la vigilance
(Mt 24,36-44; 25,1-13; Lc 12,35-40; 21,34-36)
33 Prenez garde, veillez et priez ; car vous ne savez pas quand ce sera le moment. 34 C’est ainsi qu’un homme, ayant laissé sa maison pour aller en voyage, après avoir remis l’autorité à ses serviteurs et assigné à chacun sa tâche, commande au portier de veiller. 35  eillez donc, car vous ne savez pas quand viendra le maître de la maison, le soir, ou au milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin ; 36 de peur que, survenant tout à coup, il ne vous trouve endormis. 37 Ce que je vous dis, je le dis à tous : eillez ! »
* 13:4 Cela : ruine du Temple et fin du monde, deux événements liés entre eux dans l’esprit des apôtres. 13:8 Le commencement des douleurs : voir Mt 24,8 (note). 13:25 Voir Mt 24,29.