Le livre du prophète Malachie
1
Sentence. Parole de Yahweh à Israël par l’intermédiaire de Malachie.
Je vous ai aimés, dit Yahweh ; et vous dites : « En quoi nous as-tu aimés ? » — Esaü n’est-il pas frère de Jacob ? — oracle de Yahweh ; et j’ai aimé Jacob, mais j’ai haï Esaü ; j’ai fait de ses montagnes une solitude, et livré son héritage aux chacals du désert. Si Edom dit : « Nous avons été détruits, mais nous rebâtirons les ruines, » — ainsi parle Yahweh des armées : Eux, ils bâtiront, et moi, je renverserai ; et l’on dira d’eux : « Territoire d’iniquité, peuple contre lequel Yahweh est irrité pour toujours. » Vos yeux le verront, et vous vous direz : « Que Yahweh soit glorifié sur le territoire d’Israël ! »
Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Or, si je suis père, moi, est l’honneur qui m’appartient ? Et si je suis Seigneur, est la crainte qui m’est due ? dit Yahweh des armées, à vous, prêtres, qui méprisez mon nom. Vous dites : « En quoi avons-nous méprisé ton nom ? » En ce que vous apportez sur mon autel un pain souillé. Et vous dites : « En quoi t’avons-nous souillé ? » En ce que vous dites : « La table de Yahweh est chose vile. » Quand vous présentez une bête aveugle pour la sacrifier, il n’y a pas de mal ! Et quand vous en amenez une boiteuse et malade, il n’y a pas de mal ! Va donc l’offrir à ton gouverneur ? T’agréera-t-il ? Te sera-t-il favorable ? dit Yahweh des armées. Et maintenant, suppliez donc Dieu d’avoir pitié de vous ! C’est par votre main que cela s’est fait ; sera-t-il amené par vous à avoir des égards ? dit Yahweh des armées.
10 Que l’un d’entre vous ne ferme-t-il plutôt les portes, pour que vous n’embrasiez pas mon autel en pure perte ! Je ne prends pas plaisir en vous, dit Yahweh des armées, et je n’agrée pas d’offrande de votre main. 11 Car, du lever du soleil à son coucher, mon nom est grand parmi les nations, et en tout lieu on offre à mon nom de l’encens et une oblation pure, car mon nom est grand parmi les nations, dit Yahweh des armées. 12 Et vous, vous le profanez quand vous dites : « La table du Seigneur est souillée, et ce qu’elle rapporte n’est qu’une méprisable nourriture. » 13 Et vous dites : « Voici ! Quel ennui ! » et vous la dédaignez, dit Yahweh des armées. Et vous amenez ce qui est dérobé, ce qui est boiteux et ce qui est malade, et vous présentez cette offrande ! Puis-je l’agréer de votre main ? dit Yahweh. 14 Maudit soit le fraudeur, celui qui, ayant dans son troupeau un mâle, fait un vœu, et sacrifie au Seigneur une bête chétive ! Car je suis un grand roi, dit Yahweh des armées, et mon nom est redouté chez les nations.