12
(Mc 2,23-28; Lc 6,1-5)
En ce temps-là, Jésus traversait des champs de blé un jour de sabbat, et ses disciples, ayant faim, se mirent à cueillir des épis et à les manger. Les Pharisiens, voyant cela, lui dirent : « Tes disciples font une chose qu’il n’est pas permis de faire pendant le sabbat. » Mais il leur répondit : « N’avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui : comment il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de proposition, qu’il ne lui était pas permis de manger, non plus qu’à ceux qui étaient avec lui, mais aux prêtres seuls ? Ou n’avez-vous pas lu dans la Loi que, le jour du sabbat, les prêtres violent le sabbat dans le temple sans commettre de péché ? Or, je vous dis qu’il y a ici quelqu’un plus grand que le temple. Si vous compreniez cette parole : « Je veux la miséricorde, et non le sacrifice », vous n’auriez jamais condamné des innocents. Car le Fils de l’homme est maître même du sabbat. »
(Mc 3,1-6; Lc 6,6-11)
Jésus, ayant quitté ce lieu, entra dans leur synagogue. 10  Or, il se trouvait un homme qui avait la main desséchée, et ils demandèrent à Jésus : « Est-il permis de guérir, le jour du sabbat ? » C’était pour avoir un prétexte de l’accuser. 11 Il leur répondit : « Quel est celui d’entre vous qui, n’ayant qu’une brebis, si elle tombe dans une fosse un jour de sabbat, ne la prend et ne l’en retire ? 12  Or, combien un homme ne vaut-il pas plus qu’une brebis ? Il est donc permis de faire du bien les jours de sabbat. » 13 Alors il dit à cet homme : « Étends ta main. » Il l’étendit, et elle redevint saine comme l’autre.
14 Les Pharisiens, étant sortis, tinrent conseil contre lui sur les moyens de le perdre. 15 Mais Jésus, en ayant eu connaissance, s’éloigna de ces lieux. Une grande foule le suivit, et il guérit tous leurs malades. 16  Et il leur commanda de ne pas le faire connaître : 17 afin que s’accomplît la parole du prophète Isaïe : 18 « Voici mon serviteur que j’ai choisi, mon bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. Je ferai reposer sur lui mon Esprit, et il annoncera la justice aux nations. 19 Il ne disputera pas, il ne criera pas, et on n’entendra pas sa voix dans les places publiques. 20 Il ne brisera pas le roseau froissé et n’éteindra pas la mèche qui fume encore, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice. 21  En son nom, les nations mettront leur espérance. »
(Mc 3,22-30; Lc 11,14-23; 12,10)
22 On lui présenta alors un possédé aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que cet homme parlait et voyait. 23  Et tout le peuple, saisi d’étonnement, disait : « N’est-ce pas le fils de David ? » 24 Mais les Pharisiens, entendant cela, dirent : « Il ne chasse les démons que par Béelzéboul, prince des démons. » 25  Jésus, qui connaissait leurs pensées, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même sera désolé, et toute ville ou maison divisée contre elle-même ne pourra subsister. 26 Si Satan chasse Satan, il est divisé contre lui-même : comment donc son royaume subsistera-t-il ? 27  Et si moi je chasse les démons par Béelzéboul, par qui vos fils les chassent-ils ? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. 28 Que si c’est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu à vous. 29  Et comment peut-on entrer dans la maison de l’homme fort et piller ses meubles, sans avoir auparavant lié cet homme fort ? Alors seulement on pillera sa maison. 30 Qui n’est pas avec moi est contre moi, et qui n’amasse pas avec moi disperse.
31 « C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera remis aux hommes ; mais le blasphème contre l'Esprit ne leur sera pas remis. 32  Et quiconque aura parlé contre le Fils de l’homme, on le lui remettra ; mais à celui qui aura parlé contre l’Esprit-Saint, on ne le lui remettra ni dans ce siècle, ni dans le siècle à venir.
(7,16-20; Lc 6,43-45)
33 Ou dites que l’arbre est bon, et son fruit bon ; ou dites que l’arbre est mauvais, et son fruit mauvais : car c’est par son fruit qu’on connaît l’arbre. 34 Race de vipères, comment pourriez-vous dire des choses bonnes, méchants comme vous l’êtes ? Car la bouche parle de l’abondance du cœur. 35 L’homme bon tire du bon trésor de son cœur des choses bonnes, et l’homme mauvais, d’un mauvais trésor, tire des choses mauvaises. 36 Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront dite. 37  Car tu seras justifié par tes paroles, et tu seras condamné par tes paroles »
(Mc 8,11-12; Lc 11,29-32)
38 Alors quelques-uns des scribes et des Pharisiens prirent la parole et dirent : « Maître, nous voudrions voir un signe de toi. » 39 Il leur répondit : « Cette race méchante et adultère demande un signe, et il ne lui sera pas donné d’autre signe que celui du prophète Jonas : 40 de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre du poisson, ainsi le Fils de l’homme sera dans le sein de la terre trois jours et trois nuits. 41 Les hommes de Ninive se dresseront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu’ils ont fait pénitence à la voix de Jonas, et il y a ici plus que Jonas. 42 La reine du Midi s’élèvera, au jour du jugement, avec cette génération et la condamnera, parce qu’elle est venue des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon, et il y a ici plus que Salomon.
(Lc 11,24-26)
43 « Lorsque l'esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point. 44 Alors il dit : Je retournerai dans ma maison, d’où je suis sorti. Et revenant, il la trouve vide, nettoyée et ornée. 45 Alors il s’en va prendre sept autres esprits plus méchants que lui, et, entrant dans cette maison, ils y fixent leur demeure, et le dernier état de cet homme est pire que le premier. Ainsi en sera-t-il de cette génération méchante. »
(Mc 3,31-35; Lc 8,19-21)
46 Comme il parlait encore au peuple, sa mère et ses frères étaient dehors, cherchant à lui parler. 47 Quelqu’un lui dit : « Voici ta mère et tes frères qui sont dehors, et ils cherchent à te parler. » 48  Jésus répondit à l’homme qui lui disait cela : « Qui est ma mère et qui sont mes frères ? » 49  Et étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères. 50  Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. »