17
(Mc 9,2-10; Lc 9,28-36; 2 Pi 1,16-18)
Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et les conduisit à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux : son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et voilà que Moïse et Élie leur apparurent conversant avec lui. Prenant la parole, Pierre dit à Jésus : « Seigneur, il nous est bon d’être ici ; si vous le voulez, faisons-y trois tentes, une pour vous, une pour Moïse et une pour Élie. » Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit, et du sein de la nuée une voix se fit entendre, disant : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toutes mes complaisances : écoutez-le. » En entendant cette voix, les disciples tombèrent la face contre terre, et furent saisis d’une grande frayeur. Mais Jésus, s’approchant, les toucha et leur dit : « Levez-vous, ne craignez pas. » Alors, levant les yeux, ils ne virent plus que Jésus seul. Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur fit ce commandement : « Ne parlez à personne de cette vision, jusqu’à ce que le Fils de l’homme soit ressuscité des morts. »
(Mc 9,11-13)
10 Ses disciples l’interrogèrent alors, et lui dirent : « Pourquoi donc les scribes disent-ils qu’il faut qu’Élie vienne auparavant ? » 11 Il leur répondit : « Élie doit venir, en effet, et rétablir toutes choses. 12 Mais je vous le dis, Élie est déjà venu ; ils ne l’ont pas connu, et ils l’ont traité comme ils ont voulu : ils feront souffrir de même le Fils de l’homme. » 13 Les disciples comprirent alors qu’il leur avait parlé de Jean-Baptiste.
(Mc 9,14-29; Lc 9,37-43)
14  Jésus étant retourné vers le peuple, un homme s’approcha, et, tombant à genoux devant lui, il lui dit : « Seigneur, ayez pitié de mon fils qui est lunatique et qui souffre cruellement ; il tombe souvent dans le feu et souvent dans l'eau. 15 Je l’ai présenté à tes disciples, et ils n’ont pas su le guérir. » 16  Jésus répondit : « O race incrédule et perverse, jusques à quand serai-je avec vous ? Jusques à quand vous supporterai-je ? Amenez-le-moi ici. » 17  Et Jésus commanda au démon avec menace, et le démon sortit de l’enfant, qui fut guéri à l’heure même. 18 Alors les disciples vinrent trouver Jésus en particulier, et lui dirent : « Pourquoi n’avons-nous pas pu le chasser ? » 19  Jésus leur dit : « À cause de votre manque de foi. En vérité, je vous le dis, si vous avez de la foi comme un grain de sénevé, vous direz à cette montagne : Passe d’ici , et elle y passera, et rien ne vous sera impossible. 20 Mais ce genre de démon n’est chassé que par le jeûne et la prière. »
(Mc 9,30-32; Lc 9,43-45)
21 Comme ils parcouraient la Galilée, Jésus leur dit : « Le Fils de l’homme doit être livré entre les mains des hommes, 22  et ils le mettront à mort, et il ressuscitera le troisième jour. » Et ils en furent vivement attristés.
23 Lorsqu’ils furent de retour à Capharnaüm, ceux qui recueillaient les didrachmes s’approchèrent de Pierre et lui dirent : « Votre Maître ne paie-t-il pas les didrachmes ? « — 24 « Oui, » dit Pierre. Et comme ils entraient dans la maison, Jésus le prévenant, lui dit : « Que t’en semble, Simon ? De qui les rois de la terre perçoivent-ils des tributs ou le cens ? De leurs fils, ou des étrangers ? » 25  Pierre répondit : « Des étrangers, — Les fils, lui dit Jésus, en sont donc exempts. 26 Mais pour ne pas les scandaliser, va à la mer, jette l’hameçon, tire le premier poisson qui montera ; puis, ouvrant sa bouche, tu y trouveras un statère. Prends-le et donne-le-leur pour moi et pour toi. »